Orthopédie

Les consultations d’orthopédie et de traumatologie sont assurées par le Dr Lopes de lima et tous les collaborateurs en chirurgie. Elles ont pour but d’aider votre chien lors de boiteries (maladies articulaires, maladies tendineuses…) ou lors de fractures.

La consultation en orthopédie et traumatologie peut être préconisée dans les situations suivantes :

  • En préventif, chez les chiots en croissance pour vérifier s’ils risquent d’être atteint de dysplasie de hanche ou de coude, notamment
  • En démarche diagnostique lors d’une consultation spécialisée pour toute boiterie chez le chien ou chez le chat. Il est particulièrement important de ne pas tarder à obtenir le diagnostic chez les animaux en croissance et chez les chiens de grand format
  • En vue d’un second avis lors d’une atteinte ostéo-articulaire ou musculo-tendineuse diagnostiquée et pour laquelle l’interprétation d’un spécialiste vétérinaire est souhaitée
  • En vue d’un traitement (chirurgical ou non) d’une atteinte ostéo-articulaire ou musculo-tendineuse diagnostiquée par votre vétérinaire habituel et qui requiert les compétences d’un spécialiste vétérinaire
  • En traitement conservateur, quand la chirurgie n’est pas envisageable ou quand le patient est arthrosique ou âgé (prise en charge multimodale)

Elles peuvent avoir des origines diverses (traumatisme, dégénératif, congénital, etc). Parmi les plus courantes, on peut citer :

  • La dysplasie du chien : malformation d’une articulation (coudes, hanches le plus souvent) à l’origine d’instabilité et d’arthrose

  • L’arthrose du chien : dégénérescence des cartilages articulaires liée à plusieurs facteurs (âge, dysplasie, obesité, etc), source de douleur

  • La rupture du ligament croisé du genou : rupture d’un ligament au niveau du genou (souvent dégénératif chez le chien), à l’origine de boiterie

  • Fractures : fracture d’un os à la suite d’une chute ou d’un traumatisme

  • Luxations, entorses, arthrites, malformations, amputations, instabilités…

Dans la majorité des cas, une chirurgie s’avère indispensable afin de pallier le problème initial.