Coordonnées

  • CLINIQUE VETERINAIRE SAINT-HUBERT
    85 RTE DE PALAVAS, ALLEE LA CALADE
    34970 LATTES MONTPELLIER
  • Tél : 0467929199

Actualités

  • En rentrant d'Australie, elle découvre un python dans sa valise

    L’animal avait parcouru une distance de plus de 15 000 kilomètres caché dans les bagages d’une Écossaise. Elle a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une blague, mais le python était bien vivant.
  • Salon international de l'agriculture

    Chaque année, il se réinvente et vous permet d’aller à la rencontre des exposants, de découvrir près de 4000 animaux présents sur le salon. Le Salon international de l'agriculture s'installera du 23 février au 3 mars, au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris (15e arrondissement). Il sera ouvert au public tous les jours de 9h à 19h.
  • Un alpaga fait irruption chez un opticien

    Le 18 janvier dernier, l'animal s'était échappé de son enclos avant d'entrer chez un opticien situé à Hennebont dans le Morbihan. Il était resté une trentaine de minutes dans le magasin, observant les montures.
  • Le froid est là, c’est le moment de les aider.

    Jusqu’à 50?% des oiseaux peuvent mourir durant l’hiver, à cause du froid et/ou du manque de nourriture.
    Pour aider les oiseaux à passer cette période difficile, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Ille-et-Vilaine vous donne quelques conseils.
  • ANNONCES DE CESSION MENTION OBLIGATOIRES

    Depuis la nouvelle réglementation de janvier 2016 concernant la cession d'animaux les annonces de ventes font à présent l'objet de mention obligatoires.
    - N° SIREN
    - âge des animaux à céder
    - N° d'identification des animaux ou de la mère
    inscription ou non au LOF ou au LOOF
    - nombre d'animaux par portée
  • VOTRE ANIMAL A PLUS DE 7 ANS!

    PENSEZ A NOUS DEMANDER UN BILAN SENIOR!
    UNE PRISE DE SANG PERMET DE DEPISTER UNE AFFECTION DEBUTANTE LIEE A SON VIEILLISSEMENT.
  • ATTENTION DEPART A L'ETRANGER!!!!!!

    Depuis le 7 juillet 2011 tout animal sortant du territoire Français doit être OBLIGATOIREMENT identifié par PUCE ELECTRONIQUE.
    Les tatouages ne faisant plus foi
  • ENFIN UNE ALIMENTATION VETERINAIRE ABORDABLE!

    Afin de mieux vous satisfaire, la Clinique Vétérinaire St Hubert est ravie de vous annoncer que désormais, vous trouverez vos croquettes super premium vétérinaire (à partir de 10kg) à des prix très attractifs :


    MOINS CHER QU’EN ANIMALERIE !

    PRIX INTERNET !


    Bénéficiez en plus de nos conseils vétérinaires en matière d’alimentation et autres.
    Nous vous invitons à découvrir ces nouveaux tarifs,

    A Bientôt !

    L’équipe de la clinique St Hubert.

    Ex : proplan pu
  • Notre page Facebook!

    Retrouvez nous aussi sur Facebook! https://www.facebook.com/pages/Clinique-V%C3%A9t%C3%A9rinaire-St-Hubert/698821756857901
  • Identification des chiens

    Rappel sur les obligations d'identification en France
    - Tout chien âgé de plus de 4 mois et né après le 06/01/1999 doit être identifié
    - en cas de vente ou de don
    - en cas de déclaration d'une naissance d'une portée dont les parents sont LOF
    - en cas de transit par un établissement de garde ou de vente
    - en cas de récupération en fourrière par son propriétaire
    - en cas de participation à une exposition
  • janvier 2016 nouvelle réglementation pour la cession d'animaux

    désormais tout éleveur qui veut produire, et ensuite vendre, un chiot ou un chaton doit préalablement se déclarer auprès de la chambre d’agriculture et obtenir un numéro SIREN.
    Cette formalité administrative doit dissuader les particuliers de faire faire des portées à leur animal pour le loisir, et contribuera à la lutte contre l’abandon en diminuant l’offre de chiots et chatons. Au-delà de cette obligation administrative qui concernera les élevages, ce numéro SIREN est tr
Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Comment couper les griffes d'un lapin ou d'un ron
Toutes les vidéos
Télécharger la fiche

La teigne chez le cochon d'inde

Les cochons d’Inde peuvent être atteints de maladies cutanées qui doivent être détectées le plus rapidement possible, car elles sont souvent transmissibles à l’homme, et en particulier aux enfants auxquels ces petits animaux sont généralement destinés. La principale infection cutanée à craindre est la teigne, très contagieuse et longue à soigner.

 

Qu’est-ce que la teigne ?

La teigne est une maladie de peau due à des champignons microscopiques qui se présentent sous forme de filaments envahissant les poils et la couche superficielle de la peau. Ces champignons sont des dermatophytes : ils se nourrissent de la kératine contenue dans la peau et les phanères (poils, griffes). Les dermatophytes se reproduisent par formation de spores (l’équivalent des graines pour les plantes) qui sont des agents de contamination redoutables, soit par contact direct entre animaux, soit par le biais de matériel contaminé (matériel de toilettage, lieu de couchage, jouets, etc.), soit encore par nos propres manipulations d’un animal à l’autre sans se laver les mains.

Dans la grande majorité des cas, le dermatophyte responsable de la teigne chez le cochon d’Inde est Trichophyton mentagrophytes (champignon présent également sur les autres rongeurs, le lapin, le chat, le chien et l’homme), plus rarement Microsporum gypseum.

Les lésions de la teigne apparaissent d’abord, dans 3 cas sur 4, au niveau de la tête : sur le bord libre des oreilles, le front, autour des yeux, puis elles s’étendent ensuite au reste du corps, particulièrement sur le bas du dos. Le cochon d’Inde perd ses poils, les dépilations pouvant être circulaires, ovales ou diffuses. Des croûtes ou des squames (pellicules blanchâtres) sont visibles dans le pelage. Quelquefois, les oreilles prennent un aspect cartonné et les ongles se fissurent. Le prurit n’est pas systématique. Des lésions inflammatoires, voire hémorragiques sont parfois observées, surtout si le cobaye se gratte beaucoup.

Les propriétaires d’animaux connaissent surtout la forme « classique » de la maladie : zone de dépilation arrondie sur une ou plusieurs zones du corps, s’agrandissant progressivement. Mais la teigne peut prendre de nombreux autres aspects.

La teigne est plus fréquente chez les jeunes animaux.

L’éradication de la teigne est difficile car :

  • Un animal atteint de teigne est susceptible de déposer de nombreuses spores dans l’environnement (murs, sols, vêtements, mains, mobilier (canapé, lits, couvertures), etc.). Ces spores sont volatiles, très résistantes et peuvent survivre plusieurs mois sans hôte, ce qui rend la décontamination difficile.
  • Il existe de nombreux cas de « portage sain » ou « portage latent », c’est-à-dire que des spores sont présentes dans le pelage de l’animal sans aucune manifestation clinique. Les propriétaires n’ont aucune raison de se douter que leur petit animal est porteur de la maladie et la transmet à son entourage.

Et chez l’homme ?

La teigne est une zoonose. Un cochon d’Inde atteint de teigne peut contaminer son entourage humain, surtout les enfants et les personnes immunodéprimées. La teigne chez l’homme se manifeste par des plaques rougeâtres arrondies, généralement localisées au niveau des zones en contact avec l’animal : le visage, le cou et les avant-bras. La teigne se soigne très bien, mais elle laisse souvent des traces sur la peau. En cas de doute, consultez immédiatement votre médecin.

Pourquoi les cochons d’Inde sont-ils souvent atteints de teigne ?

La plupart des cochons d’Inde sont achetés en animaleries. Ces lieux accueillent souvent de très nombreux animaux, dans des conditions d’hygiène qui peuvent laisser à désirer, or le regroupement favorise la transmission de la maladie. De plus, le changement d’environnement entraîne souvent un stress qui peut déclencher l’apparition de la maladie, quelques jours ou quelques semaines après l’adoption. Le risque est un peu moins important lorsque les cochons d’Inde sont achetés chez des particuliers ou si l’animal est adulte.

Quelles sont les précautions à prendre ?

  • Un dépistage systématique de la teigne est fortement conseillé, immédiatement après l’achat de l’animal. Le vétérinaire procède à un examen complet de la peau du cochon d’Inde (y compris sous les pieds, souvent concernés par les problèmes cutanés) à la recherche de lésions. Si des lésions sont présentes, il examine les poils au microscope à la recherche de spores. Il peut aussi éclairer les lésions par une lumière ultra-violette (lampe de Wood) ; les poils contaminés par des Microsporum présentent une fluorescence verdâtre caractéristique.

Remarque : la lampe de Wood n’est pas un examen complémentaire très fiable. Elle ne met pas en évidence les Trichophyton, responsables de la majorité des teignes chez les cobayes. De plus, les poils fluorescents sont parfois difficiles à repérer et certains traitements locaux (lotions antiseptiques par exemple) rendent le test négatif. Enfin, de nombreux débris cutanés peuvent également être fluorescents, ce qui les rend difficiles à différencier des poils parasités.

L’examen complémentaire le plus sûr pour diagnostiquer une teigne reste la mise en culture d’un prélèvement. Des poils sont prélevés sur l’animal et envoyés à un laboratoire pour ensemencement et culture. La pousse d’un champignon parasite permet alors en 3 semaines environ de diagnostiquer une teigne et d’identifier l’espèce responsable. Il existe également des tests réalisables à la clinique, dont les résultats sont obtenus un peu plus rapidement.

  • Si le diagnostic de teigne est confirmé, un traitement est instauré. Le traitement d’un animal teigneux comprend toujours un traitement local (réalisé sur l’ensemble du corps même si les lésions sont localisées) à l’aide d’une lotion ou d’un shampoing antifongique, éventuellement complété par un médicament par voie orale pendant plusieurs semaines. Le traitement doit durer au moins 6 semaines. Une culture de contrôle est généralement effectuée deux semaines après la fin du traitement pour vérifier que le cochon d’Inde est effectivement guéri.

Tous les animaux du foyer (autres cobayes, furets, chiens, chats, etc.) doivent être traités en même temps, avec un antifongique adapté à leur espèce.

Pendant toute la durée du traitement, il est préférable que le cochon d’Inde soit mis en quarantaine. Portez des gants à usage unique et une blouse ou un tablier lavable pour effectuer le traitement du cochon d’Inde. Passez souvent l’aspirateur pour ramasser les poils contaminés (jetez le sac à la poubelle ou brûlez-le). Les tissus en contact avec l’animal teigneux peuvent être décontaminés par un lavage à 30 °C (cycle long).

  • Des mesures de décontamination doivent être appliquées à l’environnement : cages, accessoires, textiles, sols… L’eau de Javel est un désinfectant très efficace.

Le traitement de la teigne est long, coûteux et fastidieux, mais il doit impérativement être correctement réalisé pour la santé de l’animal et de ses propriétaires.

Que penser d’une quarantaine systématique à l’adoption ?

Le stress de l’adoption peut provoquer l’apparition de maladies, essentiellement cutanées ou respiratoires, dont la durée d’incubation varie de 5 jours (pour un coryza) à 3 semaines environ (pour une gale ou une teigne). L’animal est contagieux durant cette période, même en l’absence de symptômes. Respecter une période d’isolement strict d’au moins trois semaines permet d’éviter la contamination des autres animaux du foyer au cas où le nouvel arrivant se révèlerait malade durant cette période.